Carte blanche à Vitali Formation : la naturopathie, l’origine !

Carte blanche à Vitali Formation : la naturopathie, l’origine !

Cet article s’inscrit dans une démarche d’ouverture ! Nous avons lancé une série de cartes blanches à nos partenaires. Notre envie profonde est de tisser un maillage qui a du sens et qui va bien au-delà d’Exuvie ! Il en va de notre mission de faire circuler les ressources, jusqu’à vous !  Pour ce premier article, merci à Julien Allaire et Elodie Berthelier.

Coline de l’équipe Exuvie.

L’être humain fait partie intégrante de la Nature et il serait absurde de vouloir l’en dissocier. Nos sociétés modernes tendent pourtant à nous faire oublier que la Nature est notre plus bel exemple, notre plus belle source d’inspiration. Parce que nous sommes profondément vivants, nous sommes la Nature, parfaite dans son fonctionnement.

Pourtant, nos modes de vie occidentaux nous éloignent toujours un peu plus de notre nature profonde, de notre essence même. Nous sommes des êtres vivants dotés d’un grand pouvoir, celui de la régénération. La santé est notre bien le plus précieux, tant sur le plan physique que psychique et émotionnel. Elle est le fondement d’une vie épanouie et créative permettant à chacun d’agir au mieux pour ce monde. La préserver, la choyer et nourrir la vie en nous est l’acte citoyen le plus responsable qui soit et la plus grande preuve d’amour que l’on peut offrir à soi-même et aux autres.

C’est pourquoi nous pensons qu’il est indispensable de retrouver notre autonomie face à notre santé en permettant à chacun d’entre nous de se réaligner avec les lois de la Nature, les lois du vivant et de se réapproprier les responsabilités qui en découlent.

De la naturopathie, héritage des médecines hygiénistes à l’hygiénisme contemporain

Avons-nous vraiment le choix de notre santé ? Pouvons-nous réellement être acteur de notre vitalité ? Comment l’hygiénisme, l’hygiène vitale ou la naturopathie et ses nombreuses techniques naturelles, ont-elles un impact bénéfique sur notre organisme ?

Depuis Hippocrate, père de la médecine et de la naturopathie, les courants de pensée et d’expérimentation n’ont cessés d’évoluer. Inspirés par la médecine mécaniste ou la médecine animiste, certains médecins voyaient les maladies comme des symptômes mécaniques. Pour d’autres elles représentaient l’expression de l’âme. Le médecin hygiéniste, lui, considérait les symptômes comme une expression des forces de la nature, forces qui permettent la régénération et l’entretien de notre santé. Ce sont elles qui éliminent les toxémies, miasmes et déchets divers de l’organisme. C’est à la fin du 18ème siècle qu’on les a rebaptisées « énergies vitales ». Les médecines hygiénistes préconisaient donc un environnement sain et des modes de vie équilibrés. Ils toléraient l’utilisation de remèdes empruntés à la nature : plantes, cataplasmes, et autres techniques qui cherchent à stimuler cette fameuse énergie vitale. 

Aux États-Unis, au début du 19ème siècle, né l’hygiénisme authentique, art de vivre. Une véritable philosophie dont les grands principes ont été remanié au 20ème siècle par des figures emblématiques telles que le Dr Herbert Shelton. Son œuvre magistrale a mis en lumière les merveilleuses lois de la vie à partir de toutes les recherches scientifiques de l’époque. La différence fondamentale réside dans le fait que ce nouveau courant n’a plus de tolérance pour le remède, même naturel. Ce mouvement ne prend en considération que l’hygiène vitale adaptée aux besoins physiologiques de l’être humain. L’objectif dans cette nouvelle pratique est de se contenter de revenir à un environnement physiologique au travers d’une alimentation biologique humaine, d’activité physique en alternance avec des phases de repos, de respiration consciente, de confrontation aux éléments naturels (soleil, eau froide et chaude modérément), ainsi que de climats propices à la santé (le climat méditerranéen et celui des montagnes).

L’hygiénisme authentique n’est donc plus associé à une quelconque médecine, mais uniquement à la pratique d’une hygiène vitale, c’est-à-dire sans action de stimulation de l’énergie, en cherchant justement à l’accumuler, et sans obliger un organe ou un système à relancer sa fonction biologique, en lui donnant les outils pour qu’il le fasse seul. L’hygiénisme nous apprend qu’en supprimant la cause, le symptôme disparaîtra, permettant alors à tout un chacun de retrouver son autonomie et la pleine responsabilité de sa santé.

La naturopathie est arrivée en France avec Pierre Valentin Marchesseau au début du 20ème siècle, prenant en considération la pratique d’hygiène vitale nécessaire à l’entretien de la santé, tout en tolérant les plantes, techniques et remèdes naturels qui cherchent à stimuler l’énergie vitale pour la concentrer sur un organe ou un système. Ainsi, le praticien naturopathe étudie les symptômes non pas pour poser un diagnostic, réservé au médecin conventionnel, mais pour comprendre le parcours de la toxémie, les mouvements de vie interne, la biologie humaine, l’étude du corps et de ses réactions, reflets de l’énergie vitale qui circule en nous. « C’est la nature qui guérit ». Le naturopathe se place en tant que commis de la nature et de ses forces naturelles. La naturopathie est donc l’héritage des médecines hygiénistes pratiquées jusqu’au début du 20ème siècle. 

• Les récentes découvertes scientifiques nous apprennent que l’environnement dans lequel nous évoluons conditionne notre santé, notamment en influençant l’expression de notre ADN. Nous avons la possibilité de ne pas activer un gène de maladie, ou bien l’éteindre, en fonction de l’hygiène vitale. Notre génome, c’est-à-dire notre génétique, est donc influencé par des facteurs épigénétiques, notre alimentation, ce que l’on boit, l’air que l’on respire, notre pratique d’activité physique, et le repos. Les généticiens ont ajouté à l’environnement des critères plus subtils comme les rapports que l’on entretient avec nos proches, en société, la conscience de nos qualités à partager, la façon de gérer notre stress, ainsi que les plaisirs que l’on s’accorde. Une nouvelle approche qui considère la physiologie, donc le corps physique, tout en considérant les vibrations, celles émises par nos corps subtils, le corps émotionnel, le mental, les corps énergétiques, le vibratoire. L’étude des caractéristiques physiques est aujourd’hui enrichie d’une approche réellement holistique et quantique. La cellule n’est plus analysée uniquement dans sa dimension physique, elle vibre énergétiquement, et fait partie d’un tout. Un nouvel hygiénisme apparaît. 

Qu’est-ce que la naturopathie hygiéniste ?

Elle promeut l’ensemble des techniques de soins ayant pour but de renforcer l’organisme par des moyens naturels, et prône l’idée que tout dans ce monde est régi par des lois naturelles, celles du vivant, qu’il est indispensable de connaître et de comprendre pour accéder à un état de pleine santé et d’épanouissement personnel. La naturopathie hygiéniste est l’art de se nourrir et de se soigner en harmonie avec les lois de la nature, nous rappelant qu’il n’y a pas de place pour la fatalité ni pour le caractère arbitraire de la maladie puisque chaque organisme vivant, régit par la formidable loi de l’homéostasie, tend en permanence vers l’état d’équilibre et possède à lui seul le pouvoir de régénération et d’auto-guérison. Hygiénisme combiné à naturopathie traditionnelle font de la naturopathie hygiéniste une approche complète, globale et exhaustive de l’état de santé de l’être humain. 


VITALI – Mission humaine

Chez Vitali nous avons à cœur de former des professionnels de santé, des éducateurs holistiques, avec l’objectif de transmettre les techniques d’accompagnement naturopathique et hygiéniste. Notre équipe pédagogique, formée de praticiens aux cœurs conscients, réunit ses forces et idées, pour permettre à chaque étudiant que nous formons de révéler ses qualités les plus grandes, les spécificités qu’il mettra au profit de l’accompagnement de tout individu qui souhaite prendre sa santé en main. Nous souhaitons amener l’humain au cœur du métier de praticien de santé naturopathe avec une vision hygiéniste contemporaine. La naturopathie hygiéniste est la voie royale pour permettre à tout un chacun de plonger au cœur du vivant en se reliant à la Nature, à ce qu’elle nous offre et nous enseigne.

Pour vous informer sur nos formations de conseiller en hygiène vitale et de praticien naturopathe hygiéniste : www.vitaliformation.com

Elodie Berthelier, facilitatrice relationnelle, Vitali Formation
Julien Allaire, coordinateur pédagogique, Vitali Formation

Comment se soigner et guérir aujourd'hui ? Des clés avec Isaure Lamoureux et Xavier Campana

10 janvier 2022

PLONGEZ ! 1 épisode - 1 chapitre..!

10 janvier 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.