Retrouver énergie, bien-être et pleine santé durant le jeûne du Ramadan

Retrouver énergie, bien-être et pleine santé durant le jeûne du Ramadan

Marina Sessa, naturopathe et nouvelle autrice des éditions Exuvie, nous donne un petit avant-goût de son livre, Un Ramadan en pleine santé, qui sortira le 5 avril 2021. Un guide pratique familial pour bien vivre son ramadan, accompagné de recettes santé gourmandes.

Pendant le jeûne du Ramadan, ou tout autre type de jeûne religieux ou thérapeutique, beaucoup de personnes sont confrontées aux divers désagréments suivants : fatigue, vertiges, migraines, nausées, douleurs musculaires ou articulaires, sensations de faim et soif très marquées. Pourtant, il est tout à fait possible de retrouver énergie et bien-être durant son jeûne, et c’est ce que nous allons voir ensemble dans cet article !

Quels sont les causes de ces désagréments ?

Le processus de nettoyage

Le jeûne sec du Ramadan stimule l’évacuation des toxines et toxiques présents dans l’organisme. En l’absence d’apport hydrique, le corps peut puiser l’eau dont il a besoin dans le liquide lymphatique (entre autres car il a d’autres procédés également). La lymphe est un des liquides biologiques essentiels du corps humain, qui a un rôle d’élimination des déchets important (en plus de son rôle fondamental dans le système immunitaire). Une fois drainés au niveau de la circulation lymphatique, les déchets vont retourner dans la circulation sanguine avant d’atteindre les émonctoires (foie, intestins, poumons, reins et peau) qui vont permettre leur évacuation hors du corps. C’est ici que vous allez mieux comprendre le lien entre les déchets, la lymphe et ces troubles ressentis pendant votre jeûne. Lorsque le corps vient récupérer de l’eau au niveau de la lymphe, on se retrouve avec une évacuation forcée, intense et rapide des déchets présents, ce qui peut mener à une accumulation de toxines et toxiques dans la circulation sanguine. Cette amas de déchets va être à l’origine d’une surcharge de travail pour les émonctoires qui se retrouvent donc saturés, c’est pourquoi le corps va envoyer des signaux d’alerte afin d’exprimer sa difficulté. C’est ainsi que vont apparaître divers symptômes liés à une « crise d’élimination » : fatigue, migraines, nausées, constipation, etc.
Concernant les douleurs articulaires et musculaires, il faut savoir que le jeûne élimine les acides tissulaires présents, qui s’accumulent souvent au niveau des articulations, ce qui peut mener à des douleurs symptomatiques temporaires lors du nettoyage local effectué par le jeûne. Idem pour le travail lymphatique au niveau des ganglions qui peut être intense durant le jeûne comme nous venons de le voir, ce qui peut mener à des douleurs plus ou moins importantes (à l’arrière des genoux, dans l’aine, dans l’abdomen, au niveau des aisselles ou encore au niveau pulmonaire).

L’absence de préparation

Durant un jeûne sec, la phase de nettoyage peut durer en moyenne 3-4 jours, voire plus en cas d’alimentation inadaptée, c’est pourquoi les symptômes sont plus virulents au début du jeûne. Il est donc important de se préparer en amont afin de réduire la quantité de déchets présents, et ainsi raccourcir et alléger la phase de nettoyage présente au début du jeûne.

Une alimentation inadaptée

De nos jours, l’alimentation est l’une des sources principales de déchets présents dans le corps : trop industrielle, trop carnée, remplie de substances chimiques et toxiques, et pas suffisamment riche en végétaux. Avec ce type d’alimentation, le processus de nettoyage enclenché par le jeûne peut durer des semaines si on lui apporte sans arrêt de nouveaux déchets en grande quantité. D’ailleurs, c’est ce type d’alimentation et cette augmentation de déchets dans le corps qui va augmenter la sensation de soif ressentie durant le jeûne car l’eau permet au corps de dissoudre et d’éliminer les déchets. Donc forcément, si le corps est en surcharge de déchets et qu’il doit les éliminer, il fera savoir qu’il a besoin d’eau rapidement. Ce qui se traduira par une soif difficile à supporter.
De plus, le fait de manger des aliments trop sucrés, et/ou raffinés le matin, avec un index glycémique élevé, va provoquer des pics d’insuline suivis par des hypoglycémies réactionnelles, ce qui engendrera les fameux coups de barre et la faim matinale.
Enfin, le fait de manger des repas trop lourds et peu digestes le soir va venir perturber la digestion, ce qui aura un impact sur le sommeil qui ne sera pas suffisamment réparateur, et amènera donc à de la fatigue le lendemain

Le sommeil

Le sommeil assure la récupération physique et psychique de l’organisme, en plus de participer au bon fonctionnement du système nerveux, hormonal, immunitaire, etc. Il est donc indispensable pour être en pleine forme.
Cependant, pendant le jeûne du Ramadan il se peut que certaines personnes ne dorment pas assez durant les nuits car elles les passent devant des distractions secondaires comme les écrans ou les réseaux sociaux, au lieu de dormir un peu. Forcément, la quantité de sommeil étant insuffisante, la fatigue se fera ressentir le lendemain. Au delà du manque de sommeil, on retrouve aussi une mauvaise qualité de sommeil provoquée par des réveils nocturnes (surcharges des émonctoires qui peuvent provoquer ce genre de réveils, j’en avais parlé dans un post Instagram sur l’horloge des organes en Médecine Traditionnelle Chinoise), mais aussi à cause des cauchemars qui peuvent être aussi provoqués par l’élimination de déchets aussi bien matériels que psychiques (émotions, stress…)
Enfin, si on prend un repas trop lourd le soir, alors pendant le sommeil, la majeure partie de l’énergie de l’organisme sera dirigée vers la digestion au lieu d’être utilisée pour la récupération et la régénération.

Vous retrouverez également la totalité de mes recommandations concernant le jeûne, l’alimentation, l’hydratation, le sommeil, l’activité physique et bien plus encore, dans mon livre Un Ramadan en pleine santé !

Marina Sessa

sessa ramadampleineforme couv3d

Vous retrouverez une partie des conseils de Marina pour éviter ces désagréments, mais surtout pour retrouver énergie et bien-être pendant le jeûne, dans son ebook gratuit de 40 pages que vous pouvez télécharger ci-dessous !

Un sapin pas comme les autres à Porto

22 mars 2021

Qu'est-ce que le biohacking?

22 mars 2021

One Thought on Retrouver énergie, bien-être et pleine santé durant le jeûne du Ramadan

  1. Pingback: Ramadan : retrouvez énergie et bien-être durant votre jeûne ! - Ma vie saine & moi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *